QCM n° 132 vu le 24-05-2019 (21:27).

Féminin / masculin


Les femmes asiatiques sont moins sujettes aux troubles de la ménopause (bouffées de chaleur, fragilité osseuse appelée ostéoporose) que les femmes occidentales. A partir des documents et de vos connaissances, répondre à chaque question, en cochant la réponse exacte





Question 1 : (1 point)
on s’intéresse au mode d’action de la molécule d’isoflavone sur l’organisme. La molécule d’isoflavone pourrait se fixer sur le récepteur de :

la progestérone et augmenter ainsi les troubles de la ménopause

l’œstrogène et augmenter ainsi les troubles de la ménopause

la progestérone et diminuer ainsi les troubles de la ménopause

l’œstrogène et diminuer ainsi les troubles de la ménopause

Je ne sais pas.


Question 2 : (1 point)
on s’intéresse au contrôle de la sécrétion des hormones ovariennes au cours d’un cycle sexuel. La sécrétion des hormones ovariennes est contrôlée par :

les hormones FSH et LH sécrétées par l’hypothalamus

l’hormone LH sécrétée par l’hypothalamus

l’hormone FSH sécrétée par l’hypothalamus

les hormones sécrétées par la paroi de l’utérus

Je ne sais pas.


Question 3 : (1 point)
on s’intéresse aux caractéristiques hormonales de la ménopause. Après la ménopause, les œstrogènes sont sécrétés à des doses :

comprises entre 30 et 50 pg/mL

constantes supérieures à 100 pg/mL

inférieures à 10 pg/mL

variant de façon cyclique

Je ne sais pas.


Question 4 : (1 point)
on s’intéresse aux concentrations sanguines des hormones ovariennes au cours d’un cycle sexuel. Au cours d’un cycle sexuel :

les œstrogènes présentent un pic de concentration au moment de l’ovulation

les œstrogènes présentent un pic de concentration après l’ovulation

la progestérone est sécrétée après l’ovulation

la progestérone est sécrétée avant l’ovulation

Je ne sais pas.