QCM n° 839 vu le 24-03-2019 (00:31).

Nourrir l'humanité


Un écosystème naturel est constitué d’un biotope, paramètres physico-chimiques (sol, température, ensoleillements…) et d’une biocénose c'est-à-dire l’ensemble des êtres vivants. Des relations complexes s’établissent entre biotope et biocénose et un équilibre s’établit.
L’agrosystème est un écosystème naturel modifié par l’homme afin de subvenir à ses besoins. Dans cet agrosystème, l’homme favorise une seule espèce au dépend des autres. Pour cela, il agit à la fois sur le biotope mais aussi sur la biocénose. Une des différences majeures entre écosystème et agrosystème est l’exportation de la quasi-totalité de la biomasse produite, ce qui est compensé par des importations humaines appelées intrants.





Question 1 : (1 point)
Les végétaux chlorophylliens

sont situés en haut de la pyramide de productivité

sont des plantes invasives qui font diminuer la biocénose dans les écosystèmes

décomposent la matière organique en matière minérale

sont des producteurs primaires de matière organique

Je ne sais pas.


Question 2 : (1 point)
La biocénose est

l’ensemble des facteurs physico-chimiques d’un milieu

l’ensemble des espèces présentes dans un milieu

l’ensemble des flux de matière et d’énergie dans un écosystème

moins importante que le biotope dans un écosystème

Je ne sais pas.


Question 3 : (1 point)
Les engrais chimiques utilisés dans les agrosystèmes

permettent de compenser les pertes liées à l’appauvrissement générale des sols cultivés

n’ont aucun impact environnemental

permettent d’enrichir encore plus les cultures pour que les plantes poussent plus vite

sont composés uniquement d’azote

Je ne sais pas.


Question 4 : (1 point)
Le choix des techniques culturales devrait

concilier la nécessaire production et la gestion durable de l’environnement

permettre d'être le plus rentable d’un point de vue économique

optimiser les rendements avec pour seul but de produire le plus possible

seulement tenir compte de l’environnement pour mieux le préserver (aux dépens de l’alimentation des populations)

Je ne sais pas.


Question 5 : (1 point)
Les agrosystèmes

impliquent très peu de flux de matière mais beaucoup de flux d’énergie

utilisent très peu d’intrants (eau, engrais, produits phytosanitaires…)

permettent d’alimenter une très grande partie de la population mondiale

ont beaucoup moins de perte que les écosystèmes

Je ne sais pas.