Génétique et évolution


L'enjambement inégal est un remaniement du matériel génétique dans lequel des suites nucléotidiques sont échangées d'une manière disproportionnée entre un brin et son chromosome frère lors de la méïose. Le résultat est la perte de données sur un chromosome et la répétition de données sur l'autre. Lors de la méïose, pendant la prophase I, un enjambement chromosomatique peut avoir lieu, dit « inégal » en cas de suites homologues mal appariées. Cet enjambement inégal représente un générateur principal de doublements génétiques et une source de mutation dans le génome.



Temps restant pour réaliser ce QCM :

240

secondes



Question 1 : (1 point)
Le caryotype humain est 2n=46. Après méiose, les gamètes sont :

2n=46.

n=46.

2n=23.

n=23.

Je ne sais pas.


Question 2 : (1 point)
La méiose est une succession de deux divisions :

qui permet de produire des gamètes.

qui maintient le nombre de chromosomes.

qui démarre à partir à d’une cellule haploïde où chaque chromosome est répliqué.

qui maintient les associations d’allèles de la cellule de départ.

Je ne sais pas.


Question 3 : (1 point)
La polyploïdie qui existe chez les plantes :

peut s’écrire 2n et résulte d’une hybridation.

peut s’écrire 4n, si elle fait suite à un doublement du stock de chromosomes.

peut s’écrire 4n et résulte d’une hybridation.

peut s’écrire 2n si elle fait suite à un doublement du stock de chromosomes.

Je ne sais pas.


Question 4 : (1 point)
De grands changements phénotypiques peuvent apparaître si l’expression des gènes de développement varie :

en intensité ou en chronologie.

en intensité et en chronologie obligatoirement.

en intensité uniquement et pas en chronologie.

en chronologie uniquement et pas en intensité.

Je ne sais pas.


Question 5 : (1 point)
Les crossing-over inégaux sont :

un processus normal de la méiose qui ne produit aucune anomalie.

une anomalie de la méiose qui permet parfois de générer de la diversité génétique.

un processus normal de la méiose qui produit de la diversité.

une anomalie de la méiose qui n’a jamais aucune conséquence génétique.

Je ne sais pas.