QCM n° 84 vu le 27-10-2020 (18:13).

Génétique et évolution


Chez les animaux, la méiose est un processus se déroulant durant la gamétogénèse (spermatogenèse ou ovogenèse), c'est-à-dire durant l'élaboration des gamètes (les spermatozoïdes chez le mâle et les ovules chez la femelle) chez les espèces dites diploïdes. Chez les champignons, la méiose produit des spores, qui par mitose donneront une génération haploïde. Chez les angiospermes (plantes à fleurs), la méiose produit des cellules de grains de pollen.





Question 1 : (1 point)
La méiose est une succession de deux divisions :

qui maintient les associations d’allèles de la cellule de départ

qui permet de produire des gamètes

qui maintient le nombre de chromosomes

qui démarre à partir à d’une cellule haploïde où chaque chromosome est répliqué

Je ne sais pas.


Question 2 : (1 point)
Le brassage interchromosomique :

résulte de la migration aléatoire des chromosomes homologues lors de la 2ème division de méiose

peut exceptionnellement aboutir à des anomalies de type trisomie chez le zygote

se produit avant le brassage intrachromosomique

maintient les chromosomes homologues appariés

Je ne sais pas.


Question 3 : (1 point)
La fécondation :

réduit le brassage génétique réalisé lors de la méiose

permet de revenir à un stade haploïde

augmente le brassage chromosomique par Crossing-Over

rétablit la diploïdie

Je ne sais pas.


Question 4 : (1 point)
Le brassage intrachromosomique :

permet l’apparition de nouvelles combinaisons d’allèles portés par les deux chromatides d’un même chromosome

se produit durant la réplication

permet l’apparition de nouvelles combinaisons d’allèles portés par des paires de chromosomes différentes

est le résultat d’un crossing-over entre deux chromosomes homologues

Je ne sais pas.


Question 5 : (1 point)
Le génotype d’une cellule diploïde, hétérozygote pour 2 gènes A (allèles A, a) et B (allèles B, b) indépendants s’écrit :

(A//A ; b//b)

(AB//ab)

(A//B ; a//b)

(A//a ; b//B)

Je ne sais pas.