QCM n° 1036 vu le 25-02-2020 (04:15).

Thème 2A - GÉOTHERMIE ET PROPRIÉTÉS THERMIQUES DE LA TERRE


L’idée de la géothermie est simple : il s’agit de récupérer l’énergie stockée sous nos pieds, sous la surface de la Terre, et de s’en servir pour chauffer les bâtiments ou produire de l’électricité. La chaleur dégagée par notre globe provient essentiellement de la désintégration de la radioactivité de des roches qui le composent (90 %) et, dans une moindre mesure, le refroidissement du noyau.
La surface de la Terre est également réchauffée par l’énergie du soleil, mais elle permet de réchauffer seulement les premiers mètres du sous-sol.
Ainsi, en France, la température moyenne au niveau du sol tout au long de l’année est de 10 à 14 °C puis au-delà de plusieurs de dizaines de centimètres, au fur et à mesure que l’on s’enfonce, elle augmente en moyenne de 3,3 °C tous les 100 mètres (c’est ce que l’on appelle le gradient géothermal). Les roches peuvent ainsi atteindre 140 °C à 4 000 mètres de profondeur.

Document 1 : Carte des profondeurs du Moho dans l’est de la France

D’après Dercourt, Géologie et géodynamique de la France, Ed. Dunod


Document 2 : Principe de la géothermie profonde à Soultz-sous-Forêts.
Le site de Soultz-sous-Forêts compte trois puits jusqu’à 5 000 mètres de profondeur : un puits d’injection d’eau froide et deux pour la récupération de l’eau chaude. La production d’électricité a commencé en juin 2008, grâce à une turbine à vapeur utilisant la chaleur prélevée dans l’eau. L’échangeur thermique est relié au réseau électrique depuis le 1er janvier 2011.

D’après BRGM, 2004, Les enjeux des Géosciences, fiche n°6


Au regard de sa géologie particulière, la région du Fossé Rhénan est une zone favorable à l’implantation de centrales géothermiques. Le site de Soultz-sous-Forêts a permis de démontrer qu’il était possible de produire de l’électricité à partir de l’eau accumulée dans les roches chaudes fracturées.





Question 1 : (1 point)
La région de Soultz-sous-Forêts est favorable à l’installation de centrales géothermiques grâce :

à une remontée du Moho permettant un apport de chaleur, associée à un réseau de fractures favorisant la circulation de l’eau.

à une remontée du Moho permettant un apport de chaleur, associée à un réseau de fractures bloquant la circulation de l’eau.

à un enfoncement du Moho permettant un apport de chaleur, associé à un réseau de fractures bloquant la circulation de l’eau.

à-un-enfoncement du-Moho permettant un apport de chaleur, associé à un réseau de fractures favorisant la circulation de l’eau.

Je ne sais pas.


Question 2 : (1 point)
La remontée d’eau chaude au niveau de Soultz-sous-Forêts est due à :

Un réseau de fractures entre O et 1 000 m de profondeur.

Un réseau de fractures entre 2 000 et 5 000 m de profondeur.

Un réseau de fractures entre 1000 et 2 000 m de profondeur.

Un réseau de fractures entre 5 000 m et 6 000 m de profondeur.

Je ne sais pas.


Question 3 : (1 point)
La profondeur du Moho au niveau de Soultz-sous-Forêts est :

supérieure à 27 km.

supérieure à 25 km.

inférieure à 26 km.

de 30 km.

Je ne sais pas.