QCM n° 349 vu le 21-02-2020 (20:05).

Thème 1A - GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION


L’organogenèse florale est soumise à la régulation d’un système de gènes homéotiques, connus sous le terme de MADS-BOX.

Document 1 : Domaines d’expression des gènes ABC
Chez la fleur normale, la formation des pièces florales dépend de l’expression de trois gènes A, B, C, comme illustré ci-dessous :

(* carpelle(s) = éléments(s) du pistil)

D’après planète-vie



Document 2 : Deux fleurs d’Arabidopsis thaliana.
Le tableau ci-dessous présente deux fleurs d’une même espèce et leur diagramme floral (Se : sépales ; Pe : pétales ; Ca : carpelle ; st : étamines) :





Question 1 : (1 point)
Pour une fleur normale, on peut dire que la présence d’étamine est le résultat de

l’expression conjuguée des gènes B et C

l’expression conjuguée des gènes A et B

l’expression du gène B seul

l’expression du gène C seul

Je ne sais pas.


Question 2 : (1 point)
À partir de l’étude de ces deux fleurs, on peut déduire que chez la fleur normale

le gène B ne s’exprime jamais

le gène A inhibe l’expression des deux autres gènes

le gène C inhibe l’expression du gène B

le gène C inhibe l’expression du gène A

Je ne sais pas.


Question 3 : (1 point)
Chez le mutant agamous, on peut dire que

le gène C ne s’exprime pas

les gènes B et C ne s’expriment pas

le gène A ne s’exprime pas

le gène B ne s’exprime pas

Je ne sais pas.