QCM n° 1342 vu le 08-08-2020 (14:28).

Thème 3 - Une histoire du vivant


Au cours de la méiose, les brassages inter et intra-chromosomique produisent une diversité potentiellement infinie de gamètes. On réalise des croisements de drosophiles dont les résultats sont donnés dans le document 1. On cherche à comprendre lequel de ces deux mécanismes (brassage inter ou intra-chromosomique) est mis en oeuvre et quels sont les deux gènes impliqués.





Question 1 : (1 point)
Une seule de ces affirmations est correcte :

L’allèle responsable de la couleur claire du corps est dominant par rapport à l’allèle responsable du corps noir

L’allèle responsable de la couleur noire du corps est un allèle sauvage

L’allèle responsable des ailes vestigiales est dominant par rapport à l’allèle responsable des ailes longues

L’allèle responsable de la couleur claire du corps est dominant par rapport à l’allèle responsable des ailes vestigiales

Je ne sais pas.


Question 2 : (1 point)
Une seule de ces affirmations est correcte :

Ces croisements illustrent le brassage interchromosomique

Ces croisements illustrent le brassage intrachromosomique

Ces croisements sont responsables d’une aberration chromosomique

Ces croisements illustrent les brassages intrachromosomique et interchromosomique

Je ne sais pas.


Question 3 : (1 point)
Une seule de ces affirmations est correcte :

Le gène gouvernant la couleur du corps situé sur le chromosome 2 est un des deux gènes impliqués dans le croisement

Les gènes impliqués dans ce brassage sont indépendants

Les gènes impliqués dans ce brassage sont liés

Un seul gène gouverne la couleur du corps

Je ne sais pas.


Question 4 : (1 point)
Une seule de ces affirmations est correcte :

Le caryotype de la drosophile comprend 8 paires de chromosomes

Le caryotype de la drosophile comprend 2 chromosomes à 2 chromatides

Le caryotype de la drosophile comprend 3 paires de chromosomes et 2 protéines sphériques

Le caryotype de la drosophile comprend 4 paires de chromosomes

Je ne sais pas.


Question 5 : (1 point)
Une seule de ces affirmations est correcte :

Toutes les cellules du corps de la drosophile sont haploïdes

Les drosophiles « sauvages » sont plus dangereuses que les drosophiles « mutées »

On appelle test-cross, l’évènement responsable d’une recombinaison intra-chromosomique

Les résultats du premier croisement (F1) permettent de déterminer quels sont les allèles dominants

Je ne sais pas.