QCM n° 313 vu le 22-01-2021 (04:23).

Thème 3 - Une histoire du vivant


La diversité génétique est celle des espèces sauvages, mais aussi celle des espèces cultivées (végétaux, champignons, levures) ou élevées (animaux) par l'Homme. La diversité génétique et la biodiversité sont fortement interdépendantes et la diversité au sein d'une espèce est nécessaire pour maintenir la diversité des espèces. L'appauvrissement de la diversité génétique - tout comme la perte d'espèces, conduit à une perte générale de diversité biologique et à une plus grande vulnérabilité des écosystèmes.





Question 1 : (1 point)
Dans une espèce, l'ensemble des gènes d'une famille multigénique:

constitue des allèles.

résulte exclusivement de mutations successices.

dérive d'un gène ancestral unique.

se trouve sur le même chromosome.

Je ne sais pas.


Question 2 : (1 point)
Au cours de la méiose, le brassage interchromosomique :

n'a lieu qu'au cours de la deuxième division de la méiose.

induit une diversité génétique des gamètes produits.

affecte des gènes situés sur la même paire de chromosomes.

résulte d'un échange de fragment de chromatides entre chromosomes homologues.

Je ne sais pas.


Question 3 : (1 point)
Le phénomène de duplication d'un gène:

se produit au cours de la fécondation.

est nécessaire pour maintenir le nombre de chromosomes constant d'une génération à l'autre.

résulte d'un crossing-over inégal lors de la méiose.

résulte d'une anomalie de la mitose.

Je ne sais pas.


Question 4 : (1 point)
Chez une espèce diploïde, le nombre potentiel de combinaisons alléliques distinctes lors de la production de spermatozoïdes:

provient exclusivement de remaniements intrachromosomiques.

est le résultat d'un mécanisme cellulaires particulier : la mitose.

dépend de la proportion de gènes qui présentent plusieurs allèles.

ne dépend pas du nombre de paires de chromosomes caractéristiques de l'espèce.

Je ne sais pas.


Question 5 : (1 point)
La fécondation :

correspond à l'union de deux cellules diploïdes.

permet l'apparition d'allèles nouveaux

permet l'apparition de phénotypes nouveaux.

aboutit à un zygote, c'est-à-dire à une cellule haploïde.

Je ne sais pas.