QCM n° 395 vu le 08-08-2020 (13:23).

Thème 3 - Une histoire du vivant


La notion d’espèce est une notion qui a évolué au cours de l’histoire de la biologie. On est passé d’une définition phénétique (décrivant les phénotypes) à une définition biologique. Cette définition moderne se base sur l’interfécondité des individus de l’espèce.
Cependant, l’évolution est un phénomène dynamique toujours à l’œuvre actuellement, et permet de comprendre le déroulement de la spéciation.

La spéciation est le processus évolutif par lequel de nouvelles espèces vivantes se forment à partir d'ancêtres communs.
On distingue quatre modes de spéciations dans la nature, suivant le degré d'isolement d'une population par rapport aux autres : allopatrique (formation d'une barrière physique), péripatrique (par migration), parapatrique (par colonisation d'une niche écologique voisine) et sympatrique (par colonisation d'une niche écologique ou comportementale dans la même aire de répartition).





Question 1 : (1 point)
La biodiversité :

correspond à la diversité actuelle des individus sur Terre.

est le résultat final de l'évolution.

correspond à la diversité passée des individus sur Terre.

évolue dans le temps.

Je ne sais pas.


Question 2 : (1 point)
Lorsque l'apparition d'une nouvelle espèce se fait :

à partir d'une population qui a colonisé une niche écologique voisine, , on parle de spéciation allopatrique

à partir d'une population située sur la même aire de répartition que la population initiale, on parle de spéciation allopatrique.

à partir d'une population qui s'est trouvée séparée de la population initiale par un obstacle type glaciation, on parle de spéciation allopatrique

à partir d'une population qui a migré quittant une population initiale et a emporté une partie de son patrimoine génétique, on parle de spéciation sympatrique.

Je ne sais pas.


Question 3 : (1 point)
Une espèce :

est stable dans le temps.

a une définition unique.

est éternelle.

peut disparaître si tous les individus qui la composent disparaissent.

Je ne sais pas.


Question 4 : (1 point)
La définition typologique de l'espèce (ressemblance morphologique par rapport à des individus de référence ou type) :

tient compte de la capacité des individus à se reproduire entre eux.

n'est plus utilisée aujourd'hui.

tient compte de similitudes des génomes.

tient compte des ressemblances entre les individus.

Je ne sais pas.


Question 5 : (1 point)
La spéciation :

ne peut s'effectuer tant que les populations partagent un même territoire.

correspond à un isolement reproducteur.

est systématique si 2 populations de la même espèce sont isolées géographiquement.

ne peut s'effectuer qu'à partir de populations d'espèces différentes.

Je ne sais pas.