QCM n° 1004 vu le 28-10-2020 (11:59).

Thème 2 - À la recherche du passé géologique de notre planète


La tomographie sismique permet d’établir des « coupes » du globe terrestre grâce à une analyse des vitesses de propagation des ondes sismiques. Les vitesses enregistrées dépendent, notamment, des caractéristiques physiques du milieu traversé (température, pression). Sur chaque image, les régions colorées en rouge correspondent aux régions anormalement chaudes, la vitesse des ondes est inférieure à la vitesse « normale ». Les zones colorées en bleu montrent des régions « froides » ; les ondes s’y propagent rapidement. Ces zones froides correspondent aux plaques océaniques subduites dans la manteau.





Question 1 : (1 point)
Les zones avec un flux géothermique très élevé sont :

Les zones présentant un contexte socio-économique favorable

Les zones d'activité magmatique importante

Les zones continentales

Les zones au climat très aride

Je ne sais pas.


Question 2 : (1 point)
La tomographie sismique est :

révélatrice de la température des enveloppes profondes de la Terre

l'étude des enveloppes terrestre basée sur la T° des ondes sismiques

l'étude des isotopes radioactifs des enveloppes profondes de la Terre

l'étude des zones de subduction

Je ne sais pas.


Question 3 : (1 point)
La présence de ressources géothermiques en Guadeloupe s'explique par :

la présence d'une concentration très élevée d'isotopes créant une zone très chaude

un domaine de subduction, la présence de failles et d'infiltrations d'eau

un domaine de subduction et la présence de dépôts d'uranium radioactif

un sous-sol chaud réchauffant un magma froid

Je ne sais pas.


Question 4 : (1 point)
Dans une centrale géothermique, comme en Guadeloupe,

on exploite de l'eau froide réchauffée en surface

on exploite du magma chaud

on exploite de l'eau très chaude et de la vapeur d'eau

on exploite des isotopes radioactifs

Je ne sais pas.