QCM n° 1254 vu le 29-09-2022 (06:54).

Thème 5 - Corps humain et santé


Rester debout, ne pas perdre l'équilibre, maintenir notre posture malgré la pesanteur, nécessitent un fonctionnement permanent et adapté de nos muscles extenseurs et fléchisseurs. Les muscles impliqués dans la posture comme dans le mouvement sont des muscles striés squelettiques, ils s'insèrent sur le squelette par des tendons. Le mouvement des muscles se répercute sur le mouvement du squelette au niveau des articulations. Dans le cas de la posture, ces mouvements ne sont pas commandés consciemment, ce sont des réflexes musculaires.
Ces réflexes sont qualifiés de myotatiques : il s'agit de la contraction d'un muscle en réponse à son propre. ce type de réflexe met en jeu cinq éléments qui constituent l'arc-réflexe :





Question 1 : (1 point)
Au niveau de la moelle épinière, la section de la racine ventrale d’un nerf rachidien :

n’entraîne pas la paralysie des muscles innervés par ces fibres.

entraîne la perte de sensibilité et de la motricité des muscles innervés par ces fibres.

entraîne la suppression de la sensibilité des muscles innervés par ces fibres.

entraîne la paralysie des muscles innervés par les fibres de ce nerf.

Je ne sais pas.


Question 2 : (1 point)
Le message nerveux enregistré au niveau d’une fibre neuronale issue d’un récepteur sensoriel localisé dans un musclé étiré :

se propage le long d’un neurone dont le corps cellulaire se situe au niveau d’un ganglion rachidien.

est un potentiel de repos.

a été généré au niveau du corps cellulaire situé dans les muscles.

provient de la synapse neuromusculaire.

Je ne sais pas.


Question 3 : (1 point)
Un message nerveux enregistré dans un motoneurone :

est codé en fréquence de potentiels d’actions.

a une vitesse de propagation variable.

est généré quelle que soit l’activité de la stimulation.

se propage des terminaisons axonales vers le corps cellulaire.

Je ne sais pas.