QCM n° 164 vu le 17-05-2022 (17:10).

Thème 2 - À la recherche du passé géologique de notre planète


La croute n’est pas un isolant thermique parfait. Le flux géothermique varie selon les contextes géodynamiques. Il est :.
- Très élevé au niveau des dorsales et rifts continentaux, ainsi que pour les points chauds.
- Elevé au niveau de l’arc volcanique.
- Faible sur les continents et les croûtes océaniques..
- Très faible au niveau des fosses





Question 1 : (1 point)
Le flux thermique continental a pour origine principale:

la cristallisation du noyau

la désintégration d'éléments radioactifs dans le manteau

la chaleur initiale héritée de la formation de la Terre, dégagée par le noyau

la désintégration d'éléments radioactifs dans la croûte

Je ne sais pas.


Question 2 : (1 point)
On peut associer les zones du plancher océanique à flux thermique faible avec :

une lithosphère sous-jacente plus fine et plus dense

une lithosphère sous-jacente plus épaisse et plus légère

une lithosphère sous-jacente plus épaisse et plus dense

une lithosphère sous-jacente plus fine et plus légère

Je ne sais pas.


Question 3 : (1 point)
Les zones de flux fort sont associées :

à la création de lithosphère continentale

à la création d'asthénosphère

aux zones de subduction

à la création de lithosphère océanique

Je ne sais pas.


Question 4 : (1 point)
Dans la Terre, le transfert thermique s'effectue par :

convection seulement

fusion du manteau et remontée de roches du noyau

l'intermédiaire du champs magnétique terrestre

convection et conduction

Je ne sais pas.