QCM n° 7 vu le 25-10-2020 (22:45).

Thème 2 - À la recherche du passé géologique de notre planète


Dans le globe le transfert de chaleur se fait principalement sous deux formes : la conduction et la convection. Le transfert de chaleur par conduction est d'un mouvement de chaleur à travers de la matière immobile par agitation atomique. D'une manière générale, le flux moyen est l'expression de l'évacuation de chaleur par conduction, c'est à dire par diffusion à travers la lithosphère rigide. La conductibilité thermique des roches est très faible, ce mécanisme est efficace mais très lent.
Le transfert de chaleur par convection est un mouvement de chaleur associé à un mouvement de matière, celle‐ci transporte sa chaleur. Le flux géothermique, très élevée aux dorsales océaniques, traduit l'ascension importante de matière chaude à leur niveau. Le flux élevé sous les chapelets d'îles est l'expression du volcanisme.
A partir de l'étude de la carte mondiale des flux thermiques ci-dessous, cocher la proposition exacte pour chaque question.





Question 1 : (1 point)
Dans les zones de subduction :

La lithosphère continentale plonge si elle est plus vieille que la lithosphère océanique.

La lithosphère océanique chevauche la lithosphère continentale.

La lithosphère océanique plonge sous une autre lithosphère, le plus souvent continentale.

La lithosphère océanique est moins dense qu’au niveau de la zone d’accrétion.

Je ne sais pas.


Question 2 : (1 point)
Les zones de flux fort visibles sur la carte :

sont liées à un volcanisme de point chaud.

sont liées à la présence des océans à la surface du globe.

sont liées à une plus forte énergie solaire arrivant à la surface de la Terre.

sont en relation avec des dorsales.

Je ne sais pas.


Question 3 : (1 point)
Les zones de flux fort sont associées :

aux zones de subduction.

à la création de lithosphère continentale.

à la création d’asthénosphère.

à la création de lithosphère océanique.

Je ne sais pas.


Question 4 : (1 point)
Dans les zones de subduction, on observe généralement :

Un métamorphisme au niveau de la plaque plongeante libérant de l’eau et provoquant la fusion partielle de la péridotite mantellique.

Un métamorphisme au niveau de la plaque plongeante provoquant la déshydratation de la péridotite mantellique.

Une activité magmatique générant un volcanisme de type basaltique et des roches de type granitoïde.

Une activité magmatique générant un volcanisme de type andésitique associée à des empilements de basaltes en coussins.

Je ne sais pas.


Question 5 : (1 point)
Les zones noires et en grisé visibles sur la carte représentent :

un flux thermique faible.

des courants océaniques chauds.

des différences de température océanique.

un flux thermique élevé.

Je ne sais pas.