QCM n° 1056 vu le 17-02-2020 (19:32).

Thème 1 - La Terre, la vie et l'organisation du vivant


La dérive génétique et la sélection naturelle sont deux mécanismes évolutifs.
Dans une population donnée, les allèles présents vont être transmis au hasard de génération en génération. Les fréquences alléliques peuvent être différentes d’une population à une autre au sein d’une même espèce, et ce de façon aléatoire. C’est la dérive génétique. Ce mécanisme est d'autant plus fort que la population est petite.
Certains allèles peuvent conférer aux individus qui les possèdent un avantage sélectif (ex : survie) et favoriser leur reproduction dans ce milieu. Si les conditions du milieu changent, ce seront d’autres allèles qui confèreront un avantage sélectif à d’autres individus. C’est le principe de la sélection naturelle. Plus la population aura une grande diversité génétique plus elle pourra faire face au phénomène de sélection, ainsi elle aura une grande adaptabilité aux changements.
L'apparition d’une nouvelle espèce est une conséquence de ces mécanismes évolutifs sur des milliers d'années.





Question 1 : (1 point)
Parmi les affirmations suivantes, laquelle est fausse concernant le mécanisme de dérive génétique ?

La reproduction sexuée y joue un rôle essentiel.

La dérive génétique est liée à des phénomènes

La dérive génétique est liée à des phénomènes déterministes (c’est-à-dire non-aléatoires).

La dérive génétique peut appauvrir la diversité génétique.

Je ne sais pas.


Question 2 : (1 point)
Globalement, les moteurs de l’Evolution

sont liés au hasard.

échappent à la volonté des individus.

font varier la fréquence des gènes au sein des populations.

agissent en jouant sur l’adaptation des êtres vivants à leur milieu.

Je ne sais pas.


Question 3 : (1 point)
Parmi les affirmations suivantes, laquelle n’est pas un moteur de l’Évolution ?

La spéciation

La dérive génétique

La sélection naturelle

La mutation

Je ne sais pas.


Question 4 : (1 point)
Qui est le « père » du concept actuel d’Evolution ?

Jean-Baptiste de Lamarck

Ernst Mayr

Gregor Mendel

Charles Darwin

Je ne sais pas.


Question 5 : (1 point)
Concernant le mécanisme de dérive génétique, on peut affirmer que

ses effets sont d’autant plus marqués que la population ciblée par la dérive génétique est grande.

la dérive génétique ne peut pas agir en même temps que la sélection naturelle.

les effets de la dérive génétique sont d’autant plus marqués au sein d’une population ayant subit un goulot d’étranglement.

les échanges et reproductions entre populations différentes accentuent les conséquences de la dérive génétique.

Je ne sais pas.