QCM n° 363 vu le 03-08-2020 (23:06).

Thème 3 - Corps humain et santé


La mise en place de l’appareil génital chez l’être humain a lieu pendant les premières semaines de grossesse. Le PMDS (Persistent Müllerian Duct Syndrome) ou syndrome de persistance des canaux de Müller est un cas très rare d’anomalie à l’origine des organes génitaux anormaux à la naissance.





Question 1 : (1 point)
L'individu présenté dans le document 1, déclaré de type masculin à la naissance, possède un utérus. Cette anomalie peut être attribuée à

l'absence, ou une trop faible concentration de testostérone

l'absence, ou une trop faible concentration d'hormone anti-müllérienne

la présence de deux chromosomes X

la présence de la testostéron

Je ne sais pas.


Question 2 : (1 point)
Pour qu'un individu de sexe masculin se développe normalement, il faut l'action de

de l'hormone anti-müllérienne

de l'hormone anti-müllérienne et de la testostérone

aucune hormone

la testostérone

Je ne sais pas.


Question 3 : (1 point)
Lors de la mise en place de l’appareil génital chez l’être humain,

chez le jeune embryon, quelque soit le caryotype, les gonades sont indifférenciées

la différenciation des voies génitales se réalise sous l'influence d'hormones chez la fille

l'embryon masculin produit de la progestérone

l'embryon féminin produit de l'AMH.

Je ne sais pas.


Question 4 : (1 point)
L’analyse du document 2 montre que

la concentration sanguine en AMH d’un garçon de cinq ans est d’environ 45 ng/100 mL

les testicules d’un fœtus mâle de 4 mois produisent plus de testostérone que les testicules d’un garçon de 13 ans

les testicules de l’homme ne produisent des hormones qu’à partir de la puberté

la chute de concentration sanguine en AMH vers l’âge de 10 ans est due à l’augmentation de production de la testostérone

Je ne sais pas.