Thème 3 - Corps humain et santé

A la naissance, fille et garçon disposent d’un appareil génital très différencié qui deviendra fonctionnel à la puberté. Il provient d’ébauches embryonnaires qui apparaissent très tôt au cours du développement.
Le sexe phénotypique, qui dépend initialement du génotype, se met en place en plusieurs étapes successives, depuis l'embryon jusqu'à l'âge adulte. Lorsque les gonades se développent, elles produisent des hormones qui contrôlent le développement du tractus génital puis son fonctionnement après la puberté.

Consigne : complète les cases par le ou les mot(s) ou expression(s) qui conviennent
ATTENTION ! : La comparaison entre ce que tu auras saisi ET la réponse attendue s'appuie sur l'hortographe (donc attention aussi aux accents, au genre et au nombre - singulier / pluriel !).

 




Le déterminisme génétique du sexe à la fécondation Dès la fécondation, la cellule-œuf à l'origine du nouvel individu hérite d'un constitué de chromosomes provenant des . Suivant les chromosomes présents, le nouvel individu sera de sexe féminin ou masculin.
Le chromosome est donc porteur des gènes à l'origine du mâle.
Même si le sexe est déterminé au moment de la fécondation, au tout début du développement embryonnaire, aucune différence n'est visible entre les régions génitales des embryons mâles ou femelles. Les des gonades (futurs testicules ou ovaires) sont identiques. A cette période se forment deux paires de qui débouchent dans la même cavité : Ainsi, avant la 8ème semaine, le sexe du futur bébé est indifférencié.

Après la 8ème semaine, la présence du chromosome Y oriente le développement des gonades en . Les testicules vont libérer des hormones :
Chez l'embryon femelle, l'absence du chromosome Y entraîne le développement des gonades en .
Les ovaires ne libèrent ni testostérone, ni AMH :
La puberté correspond à la étape dans la mise en place du sexe de l'adulte. La puberté, période de la vie où l'individu acquiert la faculté de procréer, est marquée par un ensemble de transformations morphologiques ; c'est la mise en place des caractères sexuels , physiologiques et psychologiques.
Ces transformations sont provoquées par une augmentation importante de la sécrétion des hormones sexuelles : chez le garçon et chez la fille.

mots ou expressions à utiliser :   dernière   |  gamètes   |  canaux   |  phénotype   |  testostérone   |  phénotypique   |  Müller   |  secondaires   |  Wolff   |  AMH   |  génétique   |  caryotype   |  sexuels   |  oestrogènes   |  Y   |     |  testostérone   |  ovaires   |  testicules   |  ébauches   |