QCM SVT - 1ère Enseignement Scientifique

Choisis ton Exercice à compléter de SVT de 1ère Enseignement Scientifique (parmi les 13 accessibles) et teste tes connaissances.

Google
Qwant

Thème 1 - Une longue histoire de la matière à l'échelle de l'univers

111 - Les cristaux que l’on trouve dans la nature, dans...

112 - La membrane plasmique est la membrane qui délimite...

94 - Voici quelques étapes de la construction de la...

79 - L'immense diversité de la matière ans l'Univers se...

Thème 2 - Le soleil, notre source d'énergie

32 - Lorsque le rayonnement solaire arrive sur le sol de...

75 - La Photosynthèse

71 - Effet de serre et bilan radiatif

109 - Lorsque le rayonnement solaire arrive sur le sol de...

74 - La fossilisation de la matière organique

108 - Lorsque le rayonnement solaire arrive sur le sol de...

Thème 4 - Son et musique, porteurs d'information

57 - L'oreille est divisée en trois parties : l'oreille...

58 - L'oreille interne joue un rôle à la fois dans...

59 - Le message nerveux auditif est transmis à une aire...








QCM n° 94
94 - Thème 1 - Une longue histoire de la matière à l'échelle de l'univers
Voici quelques étapes de la construction de la théorie cellulaire :
- 1665 : Robert Hooke réalise la première description d'une cellule biologique faite à partir de l'observation de végétaux. Hooke décrit en 1665 un œil de mouche et une cellule de liège.
- 1674 : Antoni van Leeuwenhoek, le véritable inventeur de la terminologie « cellule » et du microscope, fait une description détaillée de cellule.
- 1837 - 1838 : avec le botaniste Matthias Jakob Schleiden et le zoologiste Theodor Schwann, la notion de cellule prend toute son ampleur : « la cellule est l’unité structurale et fonctionnelle des plantes et des animaux ». Leurs observations du matériel vivant les conduisent à énoncer que « tous les organismes sont faits de petites unités : les cellules ». C'est le second axiome de la théorie cellulaire.
- 1855 : le médecin allemand Rudolf Virchow suggère que toute cellule provient d'une autre cellule. C'est le troisième axiome de la théorie cellulaire.
- 1861 : Louis Pasteur démontre que la théorie de la génération spontanée est erronée.

QCM n° 112
112 - Thème 1 - Une longue histoire de la matière à l'échelle de l'univers
La membrane plasmique est la membrane qui délimite une cellule. Elle sépare l'intérieur de la cellule (le cytoplasme) du milieu extérieur. Elle est majoritairement composée de lipides, particulièrement de phospholipides, entre lesquels des protéines peuvent s'insérer.
Les phospholipides forment une double couche (bicouche) qui est relativement imperméable aux passages de la plupart des molécules hydrosolubles. Elle constitue donc une barrière très efficace, même si les molécules hydrophobes comme l'alcool peuvent facilement la traverser. La structure en double couche de la membrane plasmique est directement due aux propriétés amphiphiles des phospholipides qui possèdent une extrémité hydrophile, c'est-à-dire aimant l'eau, et une extrémité hydrophobe, qui au contraire craint l'eau.
Les quantités et les types de protéines sont extrêmement variables d'une cellule à l'autre. Ces protéines sont associées à la membrane de manières variées et ont de nombreuses fonctions, dont voici une liste non exhaustive :
- transport de molécules à travers la membrane
- adhésion sur les surfaces
- réception de signaux de l'environnement
- signalisation dans la cellule
- connexion avec le cytosquelette
QCM n° 111
111 - Thème 1 - Une longue histoire de la matière à l'échelle de l'univers
Les cristaux que l’on trouve dans la nature, dans les roches par exemple, peuvent être identifiés grâce à leurs propriétés macroscopiques et microscopiques.
Toutes les roches sont constituées d’un assemblage de minéraux. Les minéraux sont définis par leur composition chimique et l’agencement de ses atomes suivant un motif ou maille élémentaire se répétant de façon ordonnée pour former un cristal. Dans la croûte terrestre, les silicates constituent 97% des roches dont le squelette est le tétraèdre de silicium et d’oxygènes, SiO4.Il y aussi d’autre roche comme le calcaire qui est du carbonate de calcium ou de magnésium (CaCO3 ou MgCO3).
QCM n° 79
79 - Thème 1 - Une longue histoire de la matière à l'échelle de l'univers
L'immense diversité de la matière ans l'Univers se décrit à partir d'un petit nombre de particules élémentaires qui se sont organisées de façon hiérarchisée, en unités de plus en plus complexes, depuis le Big Bang jusqu'au développement de la vie.
QCM n° 108
108 - Thème 2 - Le soleil, notre source d'énergie
Lorsque le rayonnement solaire arrive sur le sol de notre planète, il est en partie réfléchi. Cette réflexion, qui dépend de la couleur et de la matière de la surface concernée, est nommée albédo. C'est ce phénomène qui permet d'expliquer en partie les basses températures des régions polaires.
QCM n° 109
109 - Thème 2 - Le soleil, notre source d'énergie
Lorsque le rayonnement solaire arrive sur le sol de notre planète, il est en partie réfléchi. Cette réflexion, qui dépend de la couleur et de la matière de la surface concernée, est nommée albédo. C'est ce phénomène qui permet d'expliquer en partie les basses températures des régions polaires.
QCM n° 74
74 - Thème 2 - Le soleil, notre source d'énergie
La fossilisation de la matière organique
QCM n° 32
32 - Thème 2 - Le soleil, notre source d'énergie
Lorsque le rayonnement solaire arrive sur le sol de notre planète, il est en partie réfléchi. Cette réflexion, qui dépend de la couleur et de la matière de la surface concernée, est nommée albédo. C'est ce phénomène qui permet d'expliquer en partie les basses températures des régions polaires.
QCM n° 71
71 - Thème 2 - Le soleil, notre source d'énergie
Effet de serre et bilan radiatif
QCM n° 75
75 - Thème 2 - Le soleil, notre source d'énergie
La Photosynthèse
QCM n° 59
59 - Thème 4 - Son et musique, porteurs d'information
Le message nerveux auditif est transmis à une aire spécifique du cortex cérébral située dans le lobe temporal : l'aire auditive primaire. Cette aire cérébrale, associée à d'autres aires spécialisées, va traiter l'information portée par le message nerveux et permettre ainsi l'interprétation de l'univers sonore sur laquelle est fondée la perception sonore : reconnaissance des voix, mélodie d'une musique, identification des bruits, etc. L'apprentissage d'une langue ou de la musique va permettre de développer des facultés auditives particulières. Ces facultés reposent sur des modifications de la structure et du fonctionnement cérébral. Par conséquent, l'audition d'un même son peut activer les aires cérébrales de manière différente selon les individus.
QCM n° 57
57 - Thème 4 - Son et musique, porteurs d'information
L'oreille est divisée en trois parties : l'oreille externe se compose du pavillon (la partie visible) et du conduit auditif qui mène jusqu'au tympan. Son rôle est de capter, amplifier et focaliser les sons vers l'oreille moyenne. Lorsque les ondes sonores frappent le tympan, celui-ci se met à vibrer.
QCM n° 58
58 - Thème 4 - Son et musique, porteurs d'information
L'oreille interne joue un rôle à la fois dans l'équilibre et dans l'audition. Elle est formée de plusieurs vestibules, mais seule la cochlée, une structure en spirale, est impliquée dans le système auditif.
La cochlée contient des cellules ciliées, qui baignent dans un liquide appelé liquide cochléaire. Lorsque des vibrations de ce liquide sont induites par les osselets de l'oreille moyenne, les cils se mettent en mouvement, ce qui active la formation d'un signal nerveux, qui sera transmis au cerveau par le biais du nerf auditif.