Choisis ton Exercice à compléter de SVT de Seconde (parmi les 20 accessibles) et teste tes connaissances.

Google
Qwant

Thème 1 - La Terre, la vie et l'organisation du vivant

5 - On peut noter les grandes ressemblances entre toutes...

26 - L'information génétique est contenue dans l'ADN, qui...

22 - Extraire des informations d'une séquence vidéo. Après...

7 - La cellule végétale et la cellule animale peuvent...

6 - Une cellule animale est une cellule eucaryote,...

Thème 2 - Les enjeux contemporains de la planète

19 - La sedimentation - les roches...

20 - L'érosion est l'ensemble des phénomènes externes qui,...

Thème 3 - Corps humain et santé

23 - A la naissance, fille et garçon disposent d’un...

24 - Alors que les coutumes et les traditions liées à  la...

38 - La régulation de l'activité testiculaire.

25 - L'identité sexuelle est le fait de se sentir homme ou...

49 - Le cycle de l'utérus est marqué par la survenue...

1 - Légender le schéma (1) de l'appareil génital féminin...

2 - Légender le schéma (2) de l'appareil génital féminin...

31 - Des ébauches communes aux deux sexes apparaissent très...

3 - Dès la puberté, les testicules deviennent fonctionnels...

21 - Le microbiote désigne l’ensemble des micro-organismes...

48 - Le cycle ovarien commence le premier jour des règles....

4 - Le cycle ovarien commence le premier jour des règles....

29 - L'appareil génital se met en place lors du...








QCM n° 5
5 - Thème 1 - La Terre, la vie et l'organisation du vivant
On peut noter les grandes ressemblances entre toutes les cellules (la cellule est l'unité universelle de tous les organismes) et les spécificités de la cellule végétale par rapport aux autres cellules. La différence la plus remarquable se situe entre les cellules procaryotes (bactéries) et les cellules eucaryotes (animaux, végétaux et champignons). Chez les eucaryotes, la cellule végétale se distingue par la présence simultanée de paroi, de vacuole et de plastes.
QCM n° 6
6 - Thème 1 - La Terre, la vie et l'organisation du vivant
Une cellule animale est une cellule eucaryote, hétérotrophe. Elle se distingue des cellules de champignon par l'absence de paroi doublant la membrane. Il en existe un grand nombre de type.
Une cellule animale possède une membrane plasmique, du cytoplasme (comme la cellule végétal et bactérienne) et possède également un noyau, un organite (mitochondrie) , mais elle ne possède pas de paroi. Le matériel génétique de la cellule animale se trouve dans le noyau.
QCM n° 22
22 - Thème 1 - La Terre, la vie et l'organisation du vivant
Extraire des informations d'une séquence vidéo. Après avoir regardé avec attention la vidéo ci-dessous,
(cliquer ici), complète le texte à trous.
QCM n° 7
7 - Thème 1 - La Terre, la vie et l'organisation du vivant
La cellule végétale et la cellule animale peuvent être différenciées par la présence d’organites. Bien que les deux soient classés comme eucaryotes, la présence de la paroi cellulaire, des vacuoles et des chloroplastes sont les composants les plus remarquables et les plus distinctifs des cellules végétales qui sont absentes dans les cellules animales.
Les cellules existent dans une étonnante variété de tailles et de formes. Malgré les différences entre les différents types de cellules, qu’il s’agisse de cellules végétales ou animales, unicellulaires ou pluricellulaires, elles partagent toutes certaines caractéristiques communes et exécutent des processus différents et complexes de la même manière.
Les cellules végétales sont les unités élémentaires, très nombreuses, constituant les organismes végétaux. Elles comprennent généralement un noyau cellulaire entouré d'un cytoplasme, divers organites ou plastes, le tout étant protégé par une membrane cellulaire. Elles peuvent mesurer entre 10 et 200 µm.
QCM n° 26
26 - Thème 1 - La Terre, la vie et l'organisation du vivant
L'information génétique est contenue dans l'ADN, qui est une molécule constituée de nucléotides. La séquence de nucléotides est essentielle car elle code, sous forme de gènes, l'information génétique, et ce pour tous les êtres vivants. L'universalité de l'information génétique est un indice de la parenté entre les êtres vivants. De plus, l'ADN peut varier grâce à des mutations qui créent de nouvelles versions des gènes, les allèles.
QCM n° 19
19 - Thème 2 - Les enjeux contemporains de la planète
La sedimentation - les roches sédimentaires forment le gros de la surface de la croûte. Quatre processus conduisent à la formation des roches sédimentaires: l'altération superficielle des matériaux qui produit des particules, le transport de ces particules par les cours d'eau, le vent ou la glace qui amène ces particules dans le milieu de dépôt, la sédimentation qui fait que ces particules se déposent dans un milieu donné pour former un sédiment et, finalement, la diagenèse qui transforme le sédiment en roche sédimentaire.
Le matériel sédimentaire peut provenir de trois sources : une source terrigène, lorsque les particules proviennent de l'érosion du continent; une source allochimique, lorsque les particules proviennent du bassin de sédimentation, principalement des coquilles ou fragments de coquilles des organismes; une source orthochimique qui correspond aux précipités chimiques dans le bassin de sédimentation ou à l'intérieur du sédiment durant la diagenèse.
QCM n° 20
20 - Thème 2 - Les enjeux contemporains de la planète
L'érosion est l'ensemble des phénomènes externes qui, à la surface du sol ou à faible profondeur, enlèvent tout ou partie des terrains existants et modifient le relief.
Les facteurs d'érosion sont : le climat, la pente, les propriétés physico-chimiques des roches, la couverture végétale (son abondance, sa nature) et l'action de l'homme (pratiques agricoles, urbanisation...)
Deux principaux types de mécanismes entrent en jeu, dont le plus souvent les effets s'additionnent : des processus chimiques et des processus physiques. Dans chacun des cas, l'eau joue un rôle majeur : de par ses propriétés et son abondance relative, l'eau se trouve à la base de toutes les altérations des roches.
QCM n° 2
2 - Thème 3 - Corps humain et santé
Légender le schéma (2) de l'appareil génital féminin présenté ci-dessous
QCM n° 1
1 - Thème 3 - Corps humain et santé
Légender le schéma (1) de l'appareil génital féminin présenté ci-dessous
QCM n° 23
23 - Thème 3 - Corps humain et santé
A la naissance, fille et garçon disposent d’un appareil génital très différencié qui deviendra fonctionnel à la puberté. Il provient d’ébauches embryonnaires qui apparaissent très tôt au cours du développement.
Le sexe phénotypique, qui dépend initialement du génotype, se met en place en plusieurs étapes successives, depuis l'embryon jusqu'à l'âge adulte. Lorsque les gonades se développent, elles produisent des hormones qui contrôlent le développement du tractus génital puis son fonctionnement après la puberté.
QCM n° 31
31 - Thème 3 - Corps humain et santé
Des ébauches communes aux deux sexes apparaissent très tôt au cours du développement embryonnaire : dès la 5ème semaine dans l’espèce humaine, apparaissent les crêtes génitales. Parallèlement à la mise en place des ébauches gonadiques se développent deux paires de canaux : les canaux de Wolff et les canaux de Müller qui débouchent sur le sinus urogénital, confluent entre voies génitales et urinaires.
A partir de la 7ème semaine, chez l’embryon masculin, les canaux de Wolff persistent et se transforment en canaux déférents. Les canaux de Müller régressent et disparaissent. Les gonades se différencient progressivement en testicules immatures, qui vont descendre dans le scrotum.
Chez l’embryon féminin, à partir de la 10ème semaine, les canaux de Wolff disparaissent et lescanaux de Müller se différencient en trompes de Fallope, utérus et vagin.
QCM n° 29
29 - Thème 3 - Corps humain et santé
L'appareil génital se met en place lors du développement embryonnaire. Ce phénomène est sous le contrôle de plusieurs gènes et hormones, en relation avec les chromosomes sexuels présents. Le début de ce développement est commun aux deux sexes.
QCM n° 38
38 - Thème 3 - Corps humain et santé
La régulation de l'activité testiculaire.
QCM n° 48
48 - Thème 3 - Corps humain et santé
Le cycle ovarien commence le premier jour des règles. Il comporte deux phases : la phase folliculaire et la phase lutéinique, séparées par l'ovulation.
Au cours de la phase folliculaire, un follicule cavitaire jeune se développe complètement dans l'un des deux ovaires. Il devient alors un follicule mûr ou follicule de De Graaf.
L'ovulation est l'émission d'un ovocyte, par rupture de la paroi du follicule. L'ovocyte est récupéré par les trompes où il peut être fécondé par un spermatozoïde.
La phase lutéinique est la phase de croissance puis de régression du corps jaune qui se forme à partir du follicule qui a participé à l'ovulation. Les cellules de la thèque interne et de la granulosa se transforment en cellules lutéales qui se multiplient et comblent progressivement la cavité. S'il n'y a pas eu fécondation, le corps jaune régresse à la fin du cycle.
QCM n° 21
21 - Thème 3 - Corps humain et santé
Le microbiote désigne l’ensemble des micro-organismes vivant en symbiose dans et sur le corps humain. Ce microbiote est composé de plusieurs groupes de micro-organismes, principalement des bactéries (99,6%), mais aussi des virus et des champignons (ex. la levure Saccharomyces cerevisiae).
On en trouve dans l’intestin, la bouche, le vagin, l’urètre, sur la peau…On estime à 1011 micro-organismes sur notre peau mais l’essentiel se trouve dans notre intestin grêle et dans notre colon : 4.1013 micro-organismes pour une masse estimée entre 1 et 2 kg !
En fait, notre corps porte autant de micro-organismes qu’il possède de cellules. En moyenne, 10 bactéries pour 1 cellule humaine...
QCM n° 24
24 - Thème 3 - Corps humain et santé
Alors que les coutumes et les traditions liées à  la grossesse varient selon les pays, le processus de développement est universel.
QCM n° 4
4 - Thème 3 - Corps humain et santé
Le cycle ovarien commence le premier jour des règles. Il comporte deux phases : la phase folliculaire et la phase lutéinique, séparées par l'ovulation.
Au cours de la phase folliculaire, un follicule cavitaire jeune se développe complètement dans l'un des deux ovaires. Il devient alors un follicule mûr ou follicule de De Graaf.
L'ovulation est l'émission d'un ovocyte, par rupture de la paroi du follicule. L'ovocyte est récupéré par les trompes où il peut être fécondé par un spermatozoïde.
La phase lutéinique est la phase de croissance puis de régression du corps jaune qui se forme à partir du follicule qui a participé à l'ovulation. Les cellules folliculaires se transforment en cellules lutéales qui se multiplient et comblent progressivement la cavité. S'il n'y a pas eu fécondation, le corps jaune régresse à la fin du cycle.
QCM n° 25
25 - Thème 3 - Corps humain et santé
L'identité sexuelle est le fait de se sentir homme ou femme, et de se reconnaître et d'être reconnu comme tel dans la société. Elle est le résultat d'une construction dans laquelle interviennent des facteurs biologiques (sexe génétique et phénotypique), psychologiques et sociaux.
QCM n° 3
3 - Thème 3 - Corps humain et santé
Dès la puberté, les testicules deviennent fonctionnels et fabriquent des spermatozoïdes en grande quantité. Cette fabrication s'effectue, à partir de cellules initiales, dans la paroi épaisse des tubes séminifères qui constituent les testicules. Les spermatozoïdes tombent ensuite dans la cavité interne ou lumière du tube car celui-ci est creux.
Légender le schéma d'une coupe de tube séminifère présenté ci-dessous
QCM n° 49
49 - Thème 3 - Corps humain et santé
Le cycle de l'utérus est marqué par la survenue périodique des règles ou menstruations (on parle aussi de cycle menstruel).
Le premier jour des règles est, par définition, le premier jour du cycle.
Après la menstruation, on observe la reconstitution progressive de la couche interne de la paroi utérine (=endomètre).
L'endomètre s'enrichit en sang pour pouvoir accueillir et assurer le développement d'une éventuelle cellule oeuf (ovule fécondé par un spermatozoïde).